Fonds Clément Dailly

Le fonds Clément Dailly a été légué à la Bibliothèque royale de Belgique et a rejoint la section de la Musique le 11 décembre 1992.

Le critique musical Clément Dailly (1916-1988) devient en 1945 le directeur de la discothèque du « Séminaire des Arts » du Palais des Beaux-Arts ; en 1949, il lance la revue mensuelle La Revue des disques puis débute une carrière radiophonique de critique discographique, partageant l'antenne avec Jacques Stehman dès 1951 dans l'émission « La Tribune des Discophiles » de l'I.N.R. Il anime ensuite diverses émissions à la RTB puis à la RTBF, puis, de 1981 à 1988, pour la radio « Bruxelles-Europe » qu'il a créée. Entre 1982 et 1988, il est également rédacteur en chef de la revue Arts Magazine Bruxelles – Europe, dont l'objectif est de promouvoir les arts en général, la musique et les disques en particulier.

Le fonds Clément Dailly est constitué de la discothèque personnelle de Dailly, collection discographique unique en Belgique, riche de quelques 25 000 disques 33tpm en parfait état, pour le seul domaine de la musique « classique ». Classée chronologiquement de la musique de la Grèce ancienne à la musique contemporaine, cette discothèque constitue une référence incontournable, couvrant toute l'histoire du microsillon de longue durée en stéréophonie, depuis son apparition dans les années 1950 jusqu'à son remplacement par le disque compact dans les années 1980. Le fonds Clément Dailly comprend également différents numéros de revues musicales spécialisées dans l'enregistrement sonore comme Discorama, Microsillons ou la Revue des disques et de la haute-fidélité.