Fonds René Defossez

Le fonds René Defossez est venu enrichir les collections de la Section de la Musique au mois de mai 2011, grâce à un don effectué par les enfants du maître, Anne et André Defossez.

Compositeur et chef d’orchestre de grande renommée, René Defossez (1905-1988) est l’une des figures marquantes de la vie musicale belge au XXe siècle. Après avoir débuté l’apprentissage de la musique avec son père Léon Defossez, il poursuit ses études au Conservatoire de Liège et commence à se produire en tant que violoniste soliste dans sa ville natale de Spa et à Liège. En 1935, il remporte le prestigieux Prix de Rome de composition avec sa cantate Le vieux soudard. L’année suivante, il est engagé comme chef d’orchestre au Théâtre royal de la Monnaie, fonction qu’il occupera pendant 22 saisons consécutives, dirigeant près de 120 opéras. En 1946, il est nommé professeur de direction d’orchestre au Conservatoire de Bruxelles. Lorsqu’en 1951 il compose le concerto pour violon imposé de la finale du Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique, il recueille tous les suffrages ; cinq ans plus tard, il écrit le concerto imposé destiné à la session piano du même concours. Il fut élevé au rang de membre de l’Académie royale de Belgique en 1970.

Le fonds René Defossez comprend quelque 150 manuscrits autographes du compositeur, 60 partitions imprimées, ainsi que des transcriptions et des réductions d’opéras de compositeurs comme Wagner ou Strauss. Il contient des programmes de concerts, des coupures de presse, des photographies, de la correspondance et des archives sonores. Ce fonds offre les bases nécessaires à l’étude de la carrière de cette grande personnalité, tout en entrant en résonance avec d’autres collections conservées également dans l’institution et ayant aussi trait à la vie musicale belge au XXe siècle.