Projet PROMISE

Le web, devenu le moyen de communication de référence de notre quotidien, constitue aujourd’hui un moyen de publication à part entière. Avec l’arrivée du numérique et du développement des publications en ligne, la notion d’édition s’est intégralement élargie au monde digital et à celui du web. Tout comme l’édition imprimée dont la préservation est garantie par le dépôt légal, cette partie importante du web doit faire l’objet d’une politique de préservation à long terme.

Pour répondre à cette nécessité de sauvegarde, pour les générations futures, du web belge qui représente une importante part de l’histoire et de l’édition belge, un projet de recherche vient de démarrer.

Par ailleurs, l’édition numérique étant liée naturellement au web dans ses technologies de création et de diffusion, la Bibliothèque royale peut aujourd’hui collecter et inventorier des sites web en lien avec ses missions. L’arrêté royal définissant ses missions a, en effet, été adapté en ce sens le 25 décembre 2016. Ce nouveau mandat couplé à l’avant-projet de loi, en préparation, relatif à l’extension du dépôt légal aux publications numériques permettront de répondre au besoin pressant de préservation de l’édition numérique belge.

Lancé le 1er juin 2017, le projet de recherche en réseau Preserving Online Multiple Information : towards a Belgian strategy (PROMISE) a pour objectif de créer une stratégie fédérale pour la préservation du web belge.

Les différentes étapes du projet sont :

  1. Identifier les bonnes pratiques en matière d’archivage du web
  2. Mettre en place un projet pilote d’archivage du web belge
  3. Identifier des cas d’utilisation pour l’étude scientifique du web belge
  4. Donner des recommandations pour l’implémentation d’un service de web archiving viable

Pendant les deux années du projet, plusieurs chercheurs travailleront à établir une politique de sélection des sites à archiver, à l’étude des cadres légaux actuels afin de définir les compétences propres aux missions des Archives de l’Etat et de la Bibliothèque royale de Belgique ainsi qu’ à développer un prototype de collecte qui sera testé et évalué par un panel d’utilisateurs.

Collaboratrice scientifique : Friedel Geeraert

 

Partenaires

Financé par le SPP Politique scientifique (Belspo) dans le cadre du programme BRAIN-be, ce projet, coordonné par la Bibliothèque royale, réunit les Archives de l’Etat, les universités de Gand (Research Group for Media, Innovation and Communication Technologies ; Ghent Centre for Digital Humanities) et Namur (Research Centre in Information, Law and Society) ainsi que la Haute Ecole Bruxelles-Brabant (Unité de Recherche et de Formation en Sciences de l’Information et de la Documentation).