La collection de manuscrits en latin classique : un trésor sous-estimé

La Bibliothèque royale de Belgique possède plus de 200 manuscrits d’ouvrages latins d’auteurs classiques. Tous ces manuscrits ont un élément en commun : ils sont (trop) peu connus et font rarement l’objet d’études.

Certains sont pourtant parmi les plus anciens témoins de certaines œuvres et revêtent donc un intérêt particulier :

  • ms. 5348-52 : Cicéron, Pro Archia

  • ms. 9581-95 : Cicéron, De senectute et Sénèque, Suasoriae et controversiae

  • ms. 5369-73 : Ovide, Fasti

  • ms. 5253 : Vitruve, De architectura

  • ms. 14640 : Tibulle

  • ms. 5330-32 : Lucain, Bellum civile

  • ms. 10054-56 : Apulée, œuvres philosophiques

Dans un cas précis, un fragment d’une œuvre a même été transcrit uniquement dans un manuscrit bruxellois. Le ms. 10615-729 est l’unique exemplaire au monde qui comprenne le début du dialogue Vergilius orator an poeta (« Virgile, orateur ou poète ») de l’historien et poète P. Annius Florus (IIe siècle après J.-Chr.).

Outre ces manuscrits importants pour la tradition littéraire, la Bibliothèque royale conserve toute une série d’autres manuscrits intéressants avec des textes d’auteurs latins, de Virgile, au IXe siècle (ms. 5325-27) à Térence, au XIIe siècle (ms. 5328-29).

La Bibliothèque royale est aussi la détentrice d’un superbe codex italien contenant l’œuvre de Properce et de Tibulle (ms. 14638), d’un recueil d’épigrammes de Martial qui fut copié à Louvain vers 1470 (ms. 1543-44) ainsi que d’un tout petit manuscrit qui comprend un abrégé de l’œuvre de l’historien romain Festus (IVe siècle), compendium qui fut rapporté de Rome à Bruges vers 1470 par Anselme Adorno (ms. 4659). Certains de ces manuscrits revêtent une importance particulière car qu’ils témoignent du début de l’Humanisme dans nos contrées.

Nouveau catalogue

Il est à déplorer que ces manuscrits suscitent si peu d’intérêt. Même des professionnels comme les éditeurs scientifiques d’œuvres d’écrivains latins classiques manifestent très peu d’intérêt pour les manuscrits bruxellois. En 1896, Paul Thomas publia un catalogue (Catalogue des manuscrits de classiques latins de la Bibliothèque Royale de Bruxelles), mais cet ouvrage est devenu quasi introuvable. Ces constats ont amené M. Michiel Verweij (collaborateur scientifique auprès de la section Manuscrits) à entamer l’élaboration d’un nouveau catalogue scientifique avec des notices bibliographiques sur base des normes actuelles.    

Parallèlement à ce projet de longue haleine paraissent régulièrement des articles sur des manuscrits de classiques latins, comme ceux consacrés aux manuscrits bruxellois d’Ovide, le manuscrit César ou une nouvelle édition du fragment de Florus. En prélude, une présentation de 25 manuscrits de l’ensemble de la littérature classique latine sera publiée prochainement sous le titre « Panorama latin ».

En savoir plus sur ce projet ?

Prenez contact avec Dr. Michiel Verweij