Sanderus electronicus

Le projet Sanderus electronicus a pour objet de réaliser l’édition électronique de la Bibliotheca Belgica Manuscripta (BBM) (Lille, 1641-1644) d’Antonius Sanderus. La BBM, un véritable “chaînon manquant” entre la catalographie médiévale et les collections patrimoniales modernes de manuscrits, constitue un outil indispensable pour les historiens du livre et des bibliothèques. Cette Bibliotheca ne dispose toutefois pas d’un index, ce qui rend son utilisation peu attrayante.

Le projet consiste à marquer le texte (XML-TEI) dans le but de permettre d’effectuer des recherches dans environ  15.000 entrées dans l’inventaire qui se réfèrent à des codex qui ont été conservés durant la période baroque dans une soixantaine de bibliothèques des anciens Pays-Bas méridionaux. Le projet, initialement financé par la Politique scientifique fédérale, est actuellement poursuivi avec le soutien de l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS) à Paris et de l’Université de Caen, dans le cadre du groupe Equipex Biblissima.

Chercheur : Dr Lucien Reynhout