Recherche concernant la collection de dessins anciens

Le Cabinet des Estampes de la Bibliothèque royale gère la plus grande collection de dessins de Belgique. Ces dessins ont été réalisés entre le XVIe et le XXe siècle. Outre des dessins collectionnés en raison de leur caractère documentaire ou topographique, le Cabinet des Estampes possède aussi des pièces majeures, notamment de Pieter Bruegel de Oude, Giovanni Battista Tiepolo, Joris Hoefnagel, Hendrik Goltzius, Pieter Paul Rubens en Jacob Jordaens. Afin de permettre à un public plus large de découvrir ces œuvres exceptionnelles, un projet de recherche a été lancé en 2012.

Histoire

En 1837, l’État belge acquiert la collection de livres de Charles van Hulthem (1764-1832). La collection d’estampes et de dessins de ce dernier restent aux mains de son neveu et héritier Charles de Bremmaecker. Après son décès, en 1846, une partie de cette collection est acquise au profit de la Bibliothèque lors d’une vente publique. À partir de 1853, le Cabinet des Estampes fonctionne comme une section indépendante. Grâce à des donations, des acquisitions et des prêts, belges ou étrangers, les lacunes existantes sont comblées progressivement. Les différents fonds de la collection du Cabinet des Estampes sont mis en lumière grâce à des publications de la Bibliothèque royale. Parmi les dessins, on trouve aussi des acquisitions récentes d’écoles et périodes variées.

La majeure partie de la collection de dessins anciens n’a cependant pas encore fait l’objet d’études par des spécialistes en la matière et demeure pour ainsi dire inconnue auprès d’un plus large public. L’accessibilité limitée du fonds est la cause de cette situation. Jusqu’il y a peu, les fiches historiques (mises à disposition via le catalogue de fiches numérisé) constituaient l’accès principal à la collection. Une partie des dessins y est accessible en français, par nom d’artiste et par sujet.

Projet

Grâce au financement du programme AGORA de la Politique scientifique fédérale, la collection de dessins anciens a pu être étudiée, documentée et numérisée pour la première fois dans son ensemble. Pour la description des dessins dans le catalogue de bibliothèque en ligne, un schéma de métadonnées a été développé, basé sur les standards MARC 21 pour le traitement de données bibliographiques.

Recherche

Grâce, entre autres, à des partenariats avec les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, le Rijksmuseum (Amsterdam) et la Fondation Custodia (Paris), plusieurs spécialistes ont contribué à la recherche relative aux dessins anciens. Les résultats de ces recherches sont disponibles dans le catalogue de bibliothèque en ligne.

Résultats

L’étude des dessins anciens dans leur ensemble a permis de découvrir des points forts de cette collection partielle, comme les dessins préparatoires pour des estampes, esquisses et projets de sculpteurs du XVIIe et XVIIIe siècle, ou les vues topographiques de la Belgique actuelle et de Bruxelles en particulier. D’autre part, toute une série de dessins ont changé d’attribution. De « nouvelles » feuilles ont ainsi apparu, notamment de Maarten van Heemskerck, Karel van Mander, Hans Rottenhammer, Adriaen van Ostade, Godfried Maes, Jan Anton Garemijn et de nombreux autres.

Conservation

Parallèlement à ces recherches, le dépôt des dessins anciens a été réaménagé. L’ancien classement alphabétique par nom d’artiste a été maintenu. Un classement par siècle et par école y a été ajouté. Tous les dessins sont conservés dans des fardes non-acides et les cartons-supports acides, nocifs sont systématiquement remplacés.

 

Contact

Sarah Van Ooteghem
Assistant conservateur du Cabinet des Estampes
sarah.vanooteghem@kbr.be
+32 (0)2 519 57 40