Conservation et préservation

Conservation préventive

Mieux vaut prévenir que guérir, dit le dicton. Ce principe s’applique certainement aux collections des bibliothèques patrimoniales. Les conditions de conservation sont-elles bonnes ? Observe-t-on de près l’état des collections ? Ces mesures permettent certes de diminuer les risques d’endommagement.

La conservation préventive comprend toutes les mesures et actions visant l’environnement des collections patrimoniales, en vue d’éviter ou de réduire au maximum les dommages ou pertes, quels qu’ils soient.

 

Conservation curative

Certaines pièces sont déjà endommagées lorsqu’elles arrivent dans nos collections, comme ce fut le cas de la célèbre « Rijmbijbel » de Jacob van Maerlant. Dans ce cas, la prévention ne suffit pas. Ce type de pièces fragiles sont alors confiées à notre atelier de restauration qui assure un traitement adéquat. Nous passons alors à la préservation (appelée également conservation curative) qui consiste à intervenir sur les collections patrimoniales afin d’arrêter tout processus de détérioration qui aurait été constaté ou afin de renforcer la structure des documents.

 

Mesures environnementales et logistiques

KBR protège ses collections à différents niveaux, que ce soit par des mesures environnementales et logistiques ou par la conservation préventive des pièces de collection.

 

1. Contrôle des conditions environnementales

La température et l’humidité relative, l’éclairage, la propreté et l’état sanitaire des locaux influencent la conservation. Ce sont autant de facteurs qui doivent faire l’objet d’une évaluation constante. Hors des recommandations, ils peuvent engendrer des processus d’altération dont les causes peuvent interagir les unes sur les autres. On risque, entre autres, les dégâts suivants : développement d’un milieu favorable à la prolifération de certains nuisibles, apparition de moisissures et accélération des réactions chimiques d’altération.

 

2. Mobilier adapté

 

3. Équipements de traitement et d’intervention

En complément aux espaces d’entreposage, il est indispensable de disposer d’espaces spécifiques, aux équipements multiples, pour accomplir des gestes essentiels pour les collections. Il s’agit d’un local de dépoussiérage, de confection de conditionnements et matériels tels que les « berceaux » pour les expositions, de quarantaine ….

 

4. Mesures à hauteur des pièces de collection

  • Conditionnement : Veiller aux bonnes conditions de conservation et d’exposition est la façon la plus efficace de conserver une collection. Nous travaillons particulièrement au dépoussiérage, au conditionnement (boîtes, étuis, fardes… non acides) et au montage (passe-partout…) des collections patrimoniales.
    Le but est que les documents soient protégés sans que l’on doive intervenir directement sur ceux-ci. Nous empêchons ainsi, ou du moins nous ralentissons, la dégradation des œuvres dans le but de maintenir leur état actuel.
  • Dépistage continu : La veille contre les infestations biologiques et l’examen scrupuleux des magasins afin de mettre en place les mesures d’urgence nécessaires pour éliminer toute cause de dégâts.
  • Entretien et maîtrise de l’évolution des dommages : D’une part, une inspection régulière des magasins permet de rapidement détecter d’éventuels problèmes. D’autre part, des petites réparations ou des premiers soins aux collections permettent de ralentir la dégradation.