On a vu des éléphants roses

Les enluminures médiévales grouillent de créatures étonnantes. Sirènes, dragons, licornes et autres êtres fantastiques ornent les pages de nombreux manuscrits.

 

 

Cet imaginaire foisonnant puise ses sources dans les contes, les légendes mais aussi la religion ou la mythologie antique. Il traduit les rêves et les angoisses d’une époque tout en dévoilant une attirance pour l’interdit, le mystérieux ou le sauvage.

 

 

Fantaisies exotiques

Au XVe siècle, on connait l’existence de contrées lointaines mais on les imagine sans vraiment les connaître. Les récits des voyageurs dévoilent un ailleurs mais laissent la part belle aux fantasmes et approximations dans la manière de (se) le représenter… On retrouve ainsi dans les manuscrits des éléphants ou des girafes à l’aspect étonnant mais aussi des créatures surprenantes comme des hommes à têtes de chiens, des centaures…

 

 

Vous voulez tout savoir sur l’univers fantastique de l’imaginaire médiéval? Découvrez-le au KBR museum.

 

Plus d’infos sur le musée Achetez votre ticket pour le musée