Fonds Arthur Grumiaux

Le fonds Arthur Grumiaux a été déposé à la section de la Musique de KBR en décembre 2021, année du centenaire de la naissance du musicien belge, par la Fondation Roi Baudouin, suite à un don de la Fondation Baron Arthur Grumiaux.

Arthur Grumiaux (1921-1986) a fait rayonner l’art du violon au niveau mondial, dans le sillage de ses prédécesseurs Henry Vieuxtemps et Eugène Ysaÿe. Enfant prodige, il apprend le violon auprès d’Alfred Dubois au Conservatoire de Bruxelles dès 11 ans. Ses premiers enregistrements en 1945 lui ouvrent les portes d’une carrière internationale. Les concerts et les festivals se succèdent, que cela soit en tant que soliste ou chambriste. Il développe également un partenariat musical d’exception – et une grande amitié – avec la pianiste roumaine Clara Haskil, avec laquelle il enregistre au disque des versions de référence des sonates de Mozart et Beethoven.

Source documentaire fondamentale pour l’étude de la vie personnelle et professionnelle de cet interprète emblématique du xxe siècle, le fonds Arthur Grumiaux comprend des partitions manuscrites et imprimées, souvent annotées ou dédicacées, des photographies, de la correspondance, des enregistrements, des programmes de concerts, des ouvrages, ou encore divers documents d’archives tels que des contrats. La correspondance de Grumiaux constitue une précieuse source d’informations sur sa vie et ses relations. Au même titre, ses partitions et ses enregistrements offrent un nouveau champ d’investigation dans l’étude de l’interprétation.