Fonds Edgar Tinel

Le fonds Edgar Tinel est entré dans le patrimoine de la section de la Musique par achats successifs, entre 1973 et 1981.

Né à Sinaai, l'organiste et compositeur belge Edgar Tinel (1854-1912) suit ses études au Conservatoire de Bruxelles avec Brassin, Mailly, Dupont, Samuel, Kufferath et Gevaert. En 1877, il obtient le premier prix du Prix de Rome belge, avec sa cantate De Klokke Roeland. En 1881, il est choisi pour succéder à Jacques-Nicolas Lemmens en tant que directeur de l'École de musique religieuse de Malines. Il se consacre à l'étude de la musique ancienne d'église et publie Le chant grégorien (Malines, 1890). En 1896, il devient professeur de contrepoint et de fugue au Conservatoire royal de Bruxelles, institution dont il prend la direction en 1909.
En tant que compositeur de musique religieuse vocale, Tinel est une des figures belges marquantes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Le fonds Edgar Tinel, ancienne bibliothèque personnelle du musicien, comprend 44 partitions autographes de Tinel, 16 manuscrits d'œuvres d'autres compositeurs, 438 ouvrages imprimés, 537 partitions imprimées (dont 30 d'œuvres de Tinel), 169 livrets d'opéras et d'oratorios, 131 lettres isolées (25 de Tinel, 106 adressées à Tinel), 28 fardes de correspondances diverses, 126 albums réunissant lettres autographes, programmes de concerts et coupures de presse, 7 fardes d'écrits autographes de Tinel, ainsi que 9 fardes et 2 albums comprenant des coupures de presse et des documents iconographiques.

Bibliographie

Nele Verstraeten (éd.), Edgar Tinel (1854-1912) : een levensschets, catalogus van de tentoonstelling van 25 september t.e.m. 3 oktober 2004, Brussel, Koninklijke Bibliotheek van België, 2004, 88 p.