Fonds Franz André

Le fonds Franz André s’est formé à partir de dons successifs de la famille André en 2003 et 2005.

Le chef d’orchestre bruxellois Franz André (1893-1975) a effectué ses études musicales au Conservatoire de Bruxelles. Premier prix de violon en 1912, il se passionne rapidement pour la direction d’orchestre. Lors de la création de Radio-Belgique en 1923, il est nommé second chef d’orchestre de l’Orchestre de la Radio, tandis qu’en 1930, il dirige un des trois orchestres de l’Institut National Belge de Radiodiffusion (I.N.R. - N.I.R.), nouvellement créé. En 1935, il met sur pied le Grand Orchestre Symphonique de l’I.N.R. - N.I.R., dont il fait l’une des formations les plus réputées d’Europe, en dirigeant de nombreuses créations. De 1951 à 1964, Franz André est le chef d’orchestre attitré du Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique.

Source incontournable pour l’étude de l’histoire musicale en Belgique dans la première moitié du XXe siècle, le fonds Franz André contient plus de 200 partitions imprimées, une soixantaine de manuscrits musicaux, deux albums d’hommage à Franz André (comprenant notamment les signatures célèbres de Britten et Milhaud), de nombreux programmes de radio, de concerts, des affiches, des photos, des diplômes ainsi qu’une abondante correspondance (527 lettres). Il comprend également des archives sonores : une cinquantaine de disques 33tpm et 78tpm, une centaine de bandes magnétiques (enregistrements de l’I.N.R.), ainsi qu’une boîte de cassettes audio. Le fonds rassemble aussi des objets : 30 médailles et 5 baguettes de direction.

Bibliographie

Olivia Wahnon de Oliveira (éd.), Franz André (1893-1975), chef d’orchestre de la Radio : correspondance et archives, catalogue de l’exposition organisée à la Bibliothèque royale de Belgique du 5 décembre 2003 au 24 janvier 2004, Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, 2003, 330 p.